Ma communauté - Renseignements cliniques

PrCerezyme®

Comment la maladie de Gaucher peut-elle être prise en charge?

Vous pouvez participer de manière active à la prise en charge de votre maladie et de l’incidence qu’elle a sur votre vie. Le fait de mener une vie saine peut être un atout précieux. Cette hygiène de vie comprend un régime alimentaire sain (consommation de produits frais, comme les fruits et légumes, et de céréales), pas de tabac et la pratique régulière d’une activité physique selon les recommandations de votre médecin. À l’instar de chacun d’entre nous, les personnes atteintes de la maladie de Gaucher doivent faire l’objet de bilans médicaux et de tests de dépistage réguliers. Des bilans osseux doivent être effectués, et une physiothérapie doit être mise en place. Il est parfois nécessaire d’instaurer un traitement médicamenteux spécial destiné à renforcer les os.

Un groupe international de médecins très expérimentés qui se spécialisent dans le traitement des personnes atteintes de la maladie de Gaucher recommande le traitement enzymatique substitutif par Cerezyme comme norme de soins. Cerezyme est disponible au Canada depuis 1997 et a été utilisé pour traiter plus de 5 000* personnes dans le monde entier.

Qu’est-ce que Cerezyme (imiglucérase)?

Cerezyme est une forme modifiée de la glucocérébrosidase humaine dont l’action vise à remplacer l’enzyme manquante ou inefficace, ou dont l’activité est minime, par une enzyme fonctionnant correctement. Cerezyme constitue l’enzyme nécessaire aux personnes atteintes de la maladie de Gaucher. Cerezyme est produit par génie génétique (également appelé technologie de l’ADN recombinant) afin d’obtenir d’importantes quantités de l’enzyme requise. Fabriqué dans un laboratoire très spécialisé, l’enzyme est modifié pour que les cellules humaines de Gaucher puissent l’utiliser de façon adéquate.

Comment fonctionne Cerezyme?

L’action de Cerezyme est la même que celle de l’enzyme naturellement fabriquée par un organisme sain. Cerezyme favorise la dégradation de la substance lipidique qui s’accumule dans les cellules de Gaucher chez les personnes malades. Ces cellules commencent à rétrécir pour ensuite disparaître. Cerezyme ne répare pas le gène anormal responsable de la maladie. Pour améliorer votre état de santé, vous devez suivre votre traitement régulièrement, conformément au schéma posologique instauré par votre médecin.

Cerezyme fait rétrocéder ou supprime un grand nombre des signes et des symptômes de la maladie de Gaucher, parmi lesquels :

  • l’anémie (nombre faible de globules rouges)
  • la faible numération plaquettaire (les plaquettes contribuent à l’arrêt des saignements)
  • l’augmentation de volume de la rate
  • l’augmentation de volume du foie
  • l’atteinte osseuse

Questions relatives à Cerezyme

Quel est le mode d’administration de Cerezyme?

Cerezyme est administré par perfusion intraveineuse (IV), en général toutes les deux semaines. Une perfusion consiste à administrer un liquide ou un médicament dans une veine par l’intermédiaire d’une aiguille ou d’un cathéter. Un cathéter est un petit dispositif placé sous la peau qui permet d’injecter un médicament, avec ou sans aiguille, en fonction du type de cathéter utilisé. Un cathéter est généralement utilisé lorsqu’il est difficile de trouver une veine.

Pourquoi est-il nécessaire de poursuivre le traitement avec Cerezyme?

Étant donné que vous vous sentez mieux, vous vous demandez l’intérêt de continuer le traitement avec Cerezyme. Vous pouvez être tenté(e) d’interrompre momentanément votre traitement ou de l’arrêter complètement. N’oubliez pas qu’à l’arrêt de Cerezyme, les signes et les symptômes de la maladie peuvent réapparaître. La maladie peut alors provoquer des lésions irréversibles malgré la reprise du traitement avec Cerezyme. Afin d’assurer l’amélioration de votre état de santé, vous devez vous engager à fournir à votre organisme les perfusions régulières de l’enzyme manquante dont il a besoin.

Que se passe-t-il si vous manquez une séance de traitement avec Cerezyme?

Si vous manquez une séance de traitement avec Cerezyme, parlez-en à votre médecin afin de rattraper la séance. Tant que la dose mensuelle totale de Cerezyme ne change pas, il est possible de rattraper une dose manquante sans effet délétère.

Que se passe-t-il en cas d’arrêt de Cerezyme?

Certaines personnes peuvent souhaiter interrompre leur traitement, mais cela est déconseillé. Même lorsque vous avez atteint vos objectifs thérapeutiques, il est important de poursuivre le traitement. Cela contribuera à maintenir l’amélioration de votre état de santé à long terme. En cas d’arrêt du traitement, les signes et les symptômes de la maladie peuvent réapparaître. Le nombre de plaquettes et de globules rouges peut à nouveau chuter. Votre fatigue et vos douleurs osseuses peuvent également resurgir. Le risque de complications osseuses augmente à nouveau. Il est possible que votre foie et votre rate augmentent à nouveau de volume. Si vous arrêtez le traitement, vous risquez de perdre tous les bénéfices de Cerezyme sur votre santé et votre bien-être. Cerezyme ne permet pas de guérir la maladie de Gaucher. Si vous êtes atteint(e) de la maladie, ce traitement doit vous être administré par perfusion intraveineuse pour le reste de votre vie, même si vous vous sentez mieux.

Pour en savoir plus sur Cerezyme, lisez la monographie du produit.

Pour obtenir de plus amples renseignements cliniques sur la maladie de Gaucher, consultez les rubriques Publications et Recherche Sanofi Genzyme sur la maladie de Gaucher.